Eiffage : branche infrastructures Savoir faire la différence

Opérateur tunnelier (H/F)

L'opérateur tunnelier réalise des travaux souterrains : excavation et soutènement en méthode traditionnelle ou avec l’aide d’un tunnelier.

Il procède à la construction et à la rénovation de galeries souterraines (voies ferrées et autoroutières, circuits d’assainissement). Il exécute les travaux de creusement manuels et/ou mécaniques, permettant la réalisation de galeries, puits ou tunnels. Il réalise des travaux souterrains et des terrassements sur des chantiers de travaux publics.

Il prend en charge les travaux d’extraction et de soutènement. Il s’assure de la bonne évacuation des déblais afférents. Il travaille en milieu confiné au sein d’une équipe aidée d’une grue.

L'opérateur tunnelier réalise des travaux souterrains selon deux méthodes en fonction de l’importance des travaux et des caractéristiques du terrain :

  •  En traditionnel, il implante les puits, fabrique et assemble les cadres porteurs, terrasse et creuser les puits ou les galeries, remonte les gravas à l’aide de grues et de bennes et blinde au fur et à mesure de l’avancement du tunnel.
  •  A l’aide d’un tunnelier, il est amené à utiliser un érecteur, à participer à la pose de voussoirs (approvisionnement), procéder aux opérations de remplissage du vide annulaire avec du mortier et participer à la pose de rails.

La nature des opérations réalisées et les caractéristiques de l’environnement (poussière, température, gaz) imposent de respecter strictement les règles et les consignes de sécurité.

Méthodique et rigoureux, il réaliseces différents travaux dans le respect des règles de l’art.

  • Salaire

    Il est fonction de sa qualification et de son expérience professionnelle dans le métier.

     

  • Horaires

    Ils sont les plus souvent réguliers (35 heures/semaine) mais peuvent varier en fonction des impératifs liés au chantier.

  • Lieu d'intervention

    Il exerce son activité le plus fréquemment au sein d’un chantier de construction ou de réhabilitation. Les sites de travaux sont souvent éloignés occasionnant des déplacements de moyenne et de longue durées.